Kylian Mbappé (1)

Pour l’ancien coach français, Kylian Mbappé ne diffère pas trop de la légende du football brésilien.

En 2017, lorsque Kylian Mbappé avait explosé sous les couleurs de l’AS Monaco, de nombreux clubs se sont mis à ses trousses. Arsenal en faisait partie. Arsène Wenger, le manager des Gunners de l’époque, avait cherché à attirer à Londres.

« Tout parait facile pour Mbappé »

Lors du documentaire « Kylian Mbappé, hors normes », le technicien alsacien a révélé ce qui la séduit chez le prodige bondynois : « Je l’ai comparé à Pelé, oui. Le signe d’un grand talent c’est la précocité et tout parait facile pour lui. La fluidité et la puissance réunies m’ont fait penser à Pelé. Il fait tout 100 à l’heure ».

Lire aussi – Mbappé, l’heure des adieux a sonné

Wenger est sous le charme de Mbappé, mais il reconnait qu’il peut aussi avoir des défauts. « Les grands joueurs comme ça ont un niveau d’exigence énorme avec eux-mêmes et parfois avec les autres. Parfois ça agace. Ce sont des moteurs et aussi des emmerdeurs ».

Pour finir, Wenger s’est aussi exprimé sur ce que Mbappé peut encore améliorer : « Il peut améliorer son toucher de balle. Aujourd’hui, il a le souci de la qualité de son geste, qu’il n’avait pas au départ. Et il n’a pas que la vitesse. Même quand il la perdra, il pourra jouer à un très haut niveau. Les grands joueurs s’adaptent à la baisse physique ».

Info