RUGBY. Un prix annoncé pour Owen Farrell, le Racing 92 doit-il sortir le chéquier ?

RUGBY. Un prix annoncé pour Owen Farrell, le Racing 92 doit-il sortir le chéquier ?

Depuis plusieurs jours, la presse anglaise se passionne et s’inquiète de l’avenir de son ouvreur star, Owen Farrell, annoncé au Racing 92.

L’information était inattendue. Au début du mois de janvier, le Midi Olympique et L’Équipe ont tous deux annoncé que le Racing 92 était fortement intéressé par la venue d’Owen Farrell sous ses couleurs la saison prochaine. Dans la foulée, le club des Hauts-de-Seine avait démenti tout accord déjà établi avec le joueur.

RUGBY. TOP 14. Le Racing 92 en passe de s'offrir Owen Farrell ?RUGBY. TOP 14. Le Racing 92 en passe de s’offrir Owen Farrell ?

Si la question autour de la venue de l’Anglais s’est calmée dans l’Hexagone, cette dernière fait trembler la presse anglophone depuis plusieurs jours. Ainsi, le média The Rugby Paper a affirmé connaître le prix que le club des Saracens demandait pour se libérer de son chef d’orchestre.

Selon le média britannique, le club londonien demanderait pas moins de 600 000 € au club francilien pour céder les droits du joueur. Plus précisément, la somme demandée serait de 515 000 £, en devise britannique. Cependant, plusieurs informations contraires viennent perturber cette information.

RUGBY. Owen Farrell envoyé au Racing 92 ? Un potentiel transfert qui passionne la presse !RUGBY. Owen Farrell envoyé au Racing 92 ? Un potentiel transfert qui passionne la presse !

Un contrat hybride avec la sélection dans la balance ?

Lors de sa dernière prolongation, en 2020, le joueur et le club avaient annoncé avoir signé un contrat sur “le long terme”, sans préciser d’échéance. Selon certains médias anglais, ce contrat arriverait à son terme à l’été 2024. Ainsi, si cette date se vérifiait, le joueur serait libre de choisir son nouveau club dès à présent, sans qu’aucune indemnité de transferts ne soit prise en compte dans la balance. Néanmoins, il devra attendre l’été prochain pour rejoindre sa nouvelle écurie.

Cependant, une donnée supplémentaire est à prendre en compte. Depuis l’automne dernier, Owen Farrell a déclaré qu’il mettait sa carrière internationale en pause pour une durée indéterminée. Malgré cette annonce, la Fédération anglaise de rugby (RFU) a inscrit le joueur dans un dispositif spécial. En effet, l’ouvreur fait partie des 25 joueurs choisis par la RFU pour bénéficier d’un “contrat hybride”, ceci malgré sa pause internationale.

RUGBY. 6 Nations. Et si on ne revoyait plus Owen Farrell sous le maillot de l'Angleterre ?RUGBY. 6 Nations. Et si on ne revoyait plus Owen Farrell sous le maillot de l’Angleterre ?

Ce dernier permettrait à des joueurs clés du XV de la Rose de bénéficier de bonnes prétentions salariales, supportée en partie par la fédération, afin d’aider les clubs anglais, en grande difficulté financière, à conserver des internationaux anglais dans leur effectif. Le but de cette démarche est de conserver le plus possible les stars de la sélection en Premiership, malgré la crise économique alarmante auquel le Championnat tente de faire face.

Dans cette optique, le Racing 92 devra dissuader le joueur de signer ce contrat, actuellement en discussion avec la RFU. Fin décembre, le directeur exécutif de la performance, Conor O’Shea, confiait à The Guardian qu’Owen Farrell était bel et bien concerné par ce dispositif afin de “le soutenir”. Auparavant, Henry Arundell a déjà claqué la porte du championnat anglais en allant au Racing 92, Owen Farrell est-il sur le point de refaire le coup au XV de la Rose ? Affaire à suivre…

RUGBY. Champions Cup. Attendus à l’UBB, les Saracens font-ils encore peur ?RUGBY. Champions Cup. Attendus à l’UBB, les Saracens font-ils encore peur ?

administrator

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *