Nigeria-Côte d’Ivoire en direct commenté

Nigeria-Côte d’Ivoire en direct commenté

98′

La Côte d’Ivoire renverse le Nigeria en finale et remporte la troisième CAN de son histoire après 1992 et 2015. Les Eléphants, déjà plutôt dominateurs en première période, ont continué d’accélérer après la pause pour tromper Nwabali deux fois. L’exploit est de taille pour une sélection sortie de justesse de son groupe mais il semble logique ce dimanche, eu égard à une finale que les Super Eagles n’ont pas jouée. Outre leur but sur corner, les joueurs de Jose Peseiro ne furent pas une seule fois dangereux et quittent la compétition sur une note amère.

Fofana est averti pour gain de temps lors de ces dernières secondes.

98′

94′

Le Nigeria fait le siège du camp ivoirien lors de ces dernières minutes pour tenter d’égaliser durant ce temps additionnel. La Côte d’Ivoire a beaucoup reculé et la tension se fait sentir dans le stade d’Ebimpé.

Sortie de Jean Michaël Seri

92′

91′

Un temps additionnel de sept minutes est annoncé par la quatrième arbitre de la rencontre.

90′

Coupable d’une faute d’anti-jeu sur Adingra, Aina est averti lors de cette fin de match.

90′

La fin de match approche et les deux sélectionneurs ont jeté leurs dernières forces dans la bataille. Il reste toutefois un changement possible pour la Côte d’Ivoire lors de ces derniers instants.

Entree de
Ibrahim Sangaré

88′

Sortie de Seko Mohamed Fofana

88′

Sortie de Sébastien Romain Teddy Haller

88′

Entree de
Jean-Philippe Nil Stephan Krasso

88′

Fofana est averti pour gain de temps lors de ces dernières minutes.

87′

87′

Entree de
Teremas Igobor Moffi

85′

Le Nigeria pousse pour revenir et se procure trois corners consécutifs. Iheanacho frappe le dernier et envoie ballon… en sortie de but. La Côte d’Ivoire peut souffler.

Sébastien Haller vient d’inscrire, comme Kessie, son deuxième but dans cette CAN. Il avait notamment ouvert son compteur but au tour précédent, lors de la demi-finale remportée face à la RD Congo (1-0).

83′

Haller marque le but du 2-1 ! La Côte d’Ivoire renverse cette finale et prend les devant lors de ces dix dernières minutes avec, encore et toujours, un gros travail d’Adingra depuis la gauche. Le joueur de Brighton déborde, centre et Haller surgit alors plein axe pour se fendre d’une subtile déviation. Le ballon vient ensuite se loger au ras du poteau d’un Nwabali qui n’a pas bougé.

81′

80′

Alors que Fofana et Osimhen font signe qu’ils n’ont plus aucun problème et reviennent sur la pelouse, Jose Peseiro en a profité pour opérer ses deuxième et troisième changements. Yusuf et Iheanacho vont eux tenter d’apporter le danger sur le but de Fofana lors de ces dernières minutes.

79′

Entree de
Kelechi Promise Ịheanachọ

79′

Sortie de Alexander Chuka Iwobi

78′

Choc aérien impressionnant entre Osimhen et Fofana, les deux joueurs retombant mal et criant de douleurs au sol. Le jeu s’arrête, les soigneurs entrent sur la pelouse.

Une deuxième pause stoppe la rencontre dans cette finale, l’occasion comme en première période de permettre aux joueurs et arbitres de boire un peu. Le jeu reprend ensuite et ce temps sera évidemment pris en compte au moment de calculer le temps additionnel.

76′

Le ciseau d’Haller ! La Côte d’Ivoire est proche de prendre les devants sur ce geste merveilleux de son avant-centre en pleine surface. Après une déviation d’Adingra, l’ancien Auxerrois réussit un retourné acrobatique très haut, très pur, mais son ballon vient fuir le cadre de Nwabali au dernier moment.

74′

73′

Tout est à refaire dans cette finale depuis l’égalisation ivoirienne et, pour rappel, il y aura une prolongation de trente minutes si personne ne marque à nouveau à l’issue du temps réglementaire. On n’en est pas encore là.

Emerse Fae vient d’opérer ses deux premiers changements avec la sortie de Gradel, un peu émoussé, et surtout celle d’Aurier, passé tout près du carton rouge il y a quelques instants.

71′

Sortie de Max-Alain Gradel

70′

Sortie de Sèrge Alain Stéphane Aurier

70′

Entree de
Wilfried Stéphane Singo

70′

69′

Sur le coup franc qui suit la faute d’Aurier, Troost-Ekong est à nouveau maître dans les mais, cette fois-ci, le premier buteur du match ne trouve pas le cadre sur sa reprise de la tête.

68′

Lookman dribble côté gauche, efface Aurier et se fait faucher par l’ancien Parisien. Ce dernier, déjà averti, échappe par miracle au second carton jaune synonyme de rouge.

Ce but a totalement réveillé le public du Stade Alassane-Ouattara, qui pousse de la voix avec une intensité certaine actuellement.

66′

Franck Kessie vient d’inscrire son deuxième but dans cette CAN après celui marqué en huitième de finale face au Sénégal.

64′

Kessié égalise ! Sur le corner qui suit la parade réflexe de Nwabali, le portier nigérian ne sait pas trop s’il doit sortir et il délaisse un peu son but. Trouvé au second poteau, Kessie n’a, lui, plus qu’à pousser le ballon de la tête au fond des filets pour relancer totalement cette finale.

62′

La parade de Nwabali ! La Côte d’Ivoire se procure une nouvelle occasion coup sur coup avec cette superbe frappe tendue de Kossounou des 22 mètres. Il faut alors un arrêt réflexe parfait du gardien nigérian pour empêcher les Eléphants d’égaliser.

62′

Enorme occasion pour la Côte d’Ivoire avec à l’origine un gros travail d’Adingra. Côté gauche, le joueur de Brighton dribble, pénètre dans la surface et adresse un petit centre vers Kessie plein axe. L’ancien milieu du Barça manque alors de conviction dans sa reprise de la tête et son tir n’inquiète pas Nwabali.

60′

La frappe de Seri ! Après un joli dribble pour éliminer Iwobi plein axe, l’ancien Niçois déclenche une violente frappe des 25 mètres. Problème : le ballon passe très loin du cadre.

59′

57′

Premier changement dans cette finale avec l’entrée du Nantais Simon pour le Nigeria. Le Milanais Chukwueze, très discret, est passé à côté de sa finale.

56′

Sortie de Samuel Chimerenka Chukwueze

56′

Entree de
Moses Daddy-Ajala Simon

Pressé par Osimhen et Chukwueze, Seri fait parler sa technique et sa protection de balle pour sortir proprement le ballon dans un mouchoir de poche. Magnifique.

56′

Aurier est donc lui aussi averti après cette situation avec Nwabali.

54′

54′

Après la situation dans la surface avec Gradel, les esprits s’enveniment et Nwabali est averti pour un échange de mots avec Aurier.

Gradel s’écroule dans la surface ! Après un duel avec Zaidu, l’ex-Stéphanois chute au sol, réclame un penalty mais monsieur Beida ne bronche pas.

53′

La Côte d’Ivoire repart à l’attaque et Fofana accélère dans la surface. L’action est finalement annulée, le milieu des Eléphants ayant commis une main.

52′

Gradel échoue face au but ! Dans la continuité du coup franc, le ballon revient dans la surface grâce à une belle accélération d’Adingra côté gauche. Dans sa surface, Nwabali détourne il peut comme il peut, Gradel peut tirer à bout portant mais Bassey se dresse sur sa route pour sauver son camp. Grosse frayeur pour le Nigeria.

50′

Décalé par Aurier côté droit, Gradel est un rien plus vif que Zaidu et obtient un excellent coup franc à l’entrée de la surface pour la Côte d’Ivoire.

48′

A noter qu’aucun changement n’a été effectué de part et d’autre à la pause.

46′

45′

Monsieur Beida donne le coup d’envoi du second acte.

50′

La joie des Super Eagles après l’ouverture du score de Troost-Ekong en fin de première période :

— 🇳🇬 Super Eagles (@NGSuperEagles) February 11, 2024

50′

Le Nigeria mène d’une courte tête face à la Côte d’Ivoire à la pause, au terme d’une première période plutôt dominée par les Eléphants. Les joueurs d’Emerse Fae ont confisqué le ballon et ont obtenu quelques bonnes situations mais sans toutefois se montrer vraiment tranchants dans le dernier geste. Tout l’inverse de Super Eagles super réalistes et buteurs sur leur unique corner. Rien n’est fait, toutefois, avant une seconde période prévue dans une quinzaine de minutes.

— CAF – FR (@caf_online_FR) February 11, 2024

50′

Situation très litigieuse à l’approche de la pause avec un geste de Kessie plutôt très violent sur Zaidu. Les arbitres VAR auraient pu demander une révision des images pour un éventuel carton rouge : il n’en sera rien.

46′

Un temps additionnel de quatre minutes est annoncé par la quatrième arbitre de la rencontre.

45′

Grosse inquiétude pour le Nigeria avec la présence d’Osimhen au sol, qui se tient l’arrière de la cuisse gauche. Les soigneurs nigérians sont entrés sur la pelouse, accompagnés même d’une civière, mais l’attaquant du Napoli se relève finalement tranquillement et reprend sa place.

43′

Les contacts se durcissent et Haller vient tacler Iwobi par derrière. L’attaquant ivoirien s’en sort sans carton et vient ensuite aider le milieu de Fulham à se relever.

42′

L’ouverture du score du Nigeria est un petit coup de massue pour les Ivoiriens, qui dominaient la rencontre et s’étaient offerts les meilleures situations. Les joueurs d’Emerse Fae vont devoir faire preuve de mental pour réagir et revenir dans le match.

40′

William Troost-Ekong vient d’inscrire son troisième but du tournoi, déjà, le premier qui n’est pas venu d’un penalty.

[⚽️ VIDÉO BUT] 🏆 #NIGCIV
⚡ William Troost-Ekong offre l’avantage au Nigeria !
🎯 Une tête imparable sur corner !#beINCAN2023 pic.twitter.com/OdrVI9dRVO

— beIN SPORTS (@beinsports_FR) February 11, 2024

38′

Troost-Ekong ouvre le score ! Sur leur tout premier corner, les Super Eagles passent devant grâce à leur capitaine. Dans les airs, Troost-Ekong domine nettement Aurier et claque une superbe tête depuis le point de penalty. Fofana est trop court et le Nigeria mène 1-0, un peu contre le cours du jeu.

La possession est nettement faveur de la Côte d’Ivoire ce dimanche soir, à hauteur de 62,4%. Les Eléphants comptent par ailleurs trois situations à zéro pour le moment. Sans succès.

36′

Nwabali stoppe Adingra ! Décalé par Kessie dans la surface, l’attaquant de Brighton frappe fort en angle fermé et bute sur un portier nigérian vigilant sur ce coup. C’était la plus belle occasion du match, à mettre au crédit des Eléphants.

34′

32′

Le match est arrêté un temps, l’occasion pour les vingt-deux joueurs et le corps arbitral de s’hydrater. Il fait très chaud ce dimanche à Abidjan.

30′

Cette finale est plutôt fermée et seule la Côte d’Ivoire a connu deux situations chaudes depuis le coup d’envoi, sans que l’on puisse toutefois parler de véritable occasion.

28′

Osimhen est à nouveau dans l’oeil du collimateur en commettant tout de suite une faute dans les airs. Jose Peseiro n’en revient pas et pique une colère noire sur la quatrième arbitre du match. Sans surprise, le sélectionneur portugais des Super Eagles récolte un carton jaune.

26′

La tension monte lors de cette fin de première demi-heure et Ndicka et Osimhen s’invectivent très franchement. Monsieur Beida les rappelle à l’ordre tous les deux, sans les sanctionner d’un carton jaune.

24′

Le Nigeria tente de se montrer dangereux sur coup de pied arrêté mais ici, sur un coup franc à près de 40 mètres, c’est le capitaine Troost-Ekong qui stoppe l’action en commettant une faute sur Ndikca. Opportunité manquée.

Le ciseau de Gradel ! Sur le corner ivoirien, Ndicka dévie au second poteau et l’ex-Stéphanois tente un geste acrobatique à bout portant. Le ballon échoue alors dans le petit filet de Nwabali, qui n’avait pas bougé.

22′

Zaidu panique ! Sur un long ballon a priori anodin, le défenseur de Porto rate totalement sa tête en retrait et offre un troisième corner à la Côte d’Ivoire dans cette finale.

20′

18′

Le Nigeria réussit une offensive pour la première fois du match et Lookman est bien servi sur l’aile gauche. L’attaquant de l’Atalanta cherche ensuite Osimhen dans la surface et Ndicka, bien placé, peut dégager de la tête.

Les Ivoiriens ont pris possession du ballon lors de ces premières minutes, face à des Super Eagles qui peinent à s’approcher de leur but. Légère domination des Eléphants pour le moment.

17′

Sur le corner qui suit l’intervention d’Aina, Fofana peut frapper à l’entrée de la surface et l’ancien Lensois cadre un tir très pur. Le ballon arrive toutefois directement sur Nwabali, vigilant et peu inquiété sur ce coup.

15′

Le sauvetage d’Aina ! Sur un très bon centre de Gradel depuis la droite, le latéral droit nigérian se jette et dévie le ballon en pleine surface. Geste défensif important du joueur de Nottingham.

13′

Le coup franc est mal frappé par Gradel, comme le corner quelques instants auparavant, et la défense du Nigeria peut se dégager.

11′

Kessie est victime d’une faute d’anti-jeu de Bassey côté droit et obtient un bon coup franc à suivre pour les Eléphants. Le défenseur de Fulham échappe lui aussi au carton.

10′

On retrouve Adingra parti à toutes enjambées côté gauche. Après un contre favorable, l’attaquant de Brighton tire très fort en angle fermé et envoie le ballon en tribunes.

9′

Les Eléphants se procurent le premier corner de la partie, frappé de façon sortante par Gradel. L’ancien joueur de Saint-Etienne peine à lever son ballon mais Adingra peut ensuite centrer depuis la gauche et Haller est à peine trop court pour dévier la sphère en pleine surface. Première chaleur sur le but nigérian ce dimanche soir.

8′

Au tour d’Osimhen d’arriver très en retard, ici sur Kossounou, et l’attaquant du Napoli se fait lui réprimander verbalement par monsieur Beida. Sa prochaine faute pourrait lui valoir un carton jaune.

6′

Sur un long ballon d’Aurier, Haller est au duel avec Nwabali dans les airs et c’est le portier des Super Eagles qui s’impose, non sans une petite frayeur.

4′

2′

Onyeka vient tacler sévèrement Adingra dans le dos et s’en sort sans carton. Le milieu nigérian a en tout cas donné le ton de cette finale à l’attaquant ivoirien.

0′

Dahane Beida, l’arbitre mauritanien de la finale, donne le coup d’envoi.

0′

Les deux formations et le corps arbitral pénètrent sur la pelouse du Stade Alassane-Ouattara, avant le traditionnel moment des hymnes. Le top départ de cette finale de CAN est imminent.

0′

Les Super Eagles en “reconnaissance” dans l’écrin d’Ebimpé dimanche soir. C’était il y a un petit moment désormais. Les deux formations ne vont pas tarder à retrouver la pelouse pour le coup d’envoi de cette finale.

0′

A noter que les deux formations se sont affrontées en phase de poules en début de CAN, une rencontre débouchant sur une victoire étriquée 1-0 du Nigeria (but du défenseur Troost-Ekong sur penalty). Avantage psychologique pour les Super Eagles ce dimanche soir ?

Du côté du Nigeria, Jose Peseiro opère lui aussi deux changements par rapport au dernier match, avec notamment la mise sur le banc du Nantais Simon, au profit du Milanais Chukwueze en attaque. Lookman et Osimhen l’accompagnent sur le front offensif alors que l’autre changement concerne l’un des deux pistons du 3-4-3 des Super Eagles. Titulaire en demie, Osayi-Samuel démarre sur le banc et c’est le défenseur de Porto Zaidu qui commence à gauche.

STARTING XI vs #cotedivore#letsdoitagain pic.twitter.com/rkViQBYnEI

— 🇳🇬 Super Eagles (@NGSuperEagles) February 11, 2024

0′

0′

Les compositions d’équipe ont été rendues officielles et Emerse Fae opère deux changements par rapport à l’équipe qui a dominé la RD Congo (1-0) en demie, les deux en défense. Singo démarre sur le banc alors que Boly est lui absent de la feuille de match, Aurier et Kossounou en profitant pour démarrer à droite et dans l’axe. On retrouve par ailleurs les deux trios habituels au milieu et en attaque, celle-ci s’articulant autour de Gradel, Adingra et Haller.

De leur côté, les Super Eagles doivent leur place en finale après des qualifications successives face au Cameroun (2-0), l’Angola (1-0) et l’Afrique du Sud (1-1, tab : 4-2) en demi-finale. Ce dimanche soir, le Nigeria pourrait soulever sa quatrième CAN, après 1980, 1994 et 2013.

0′

0′

Vainqueur en 2015 ainsi qu’en 1992 de la CAN, la Côte d’Ivoire retrouve la finale ce dimanche lors d’une compétition disputée à domicile. Après le départ de Jean-Louis Gasset au terme de la phase de poules, les Eléphants ont su éliminer tour à tour le Sénégal (1-1, tab : 4-5), le Mali (1-2, a.p.) et la RD Congo (1-0) pour atteindre avec Emerse Fae la dernière marche du tournoi.

0′

Bienvenue sur notre site pour suivre en direct la finale de la CAN entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire au Stade Alassane-Ouattara à Abidjan. Le coup d’envoi est prévu à 21 heures (heure française).

administrator, bbp_keymaster

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *