Nice a un nouveau symbole, Still a vrillé à Reims, gros clash Ounas au LOSC ?

Nice a un nouveau symbole, Still a vrillé à Reims, gros clash Ounas au LOSC ?

OGC Nice : Laborde, un symbole pour Farioli

Face à Reims (2-1), Gaëtan Laborde a inscrit son premier but depuis deux mois. Son entraîneur, Francesco Farioli, a trouvé l’attitude de son joueur symbolique de l’état d’esprit qui anime le groupe : “J’ai aimé l’envie dans la frappe de (Gaëtan) Laborde et la célébration, qui montrent l’état d’esprit de l’équipe. Reims nous a attendus en première mi-temps. La dynamique du match était différente, contre une équipe qui a changé de système pour la première fois cette saison. Mais on a été capable de nous adapter. Si on veut continuer à grandir, il faut savoir le faire, savoir lire ce que nous laisse l’adversaire. Ensuite, l’électricité est devenue plus intense, en raison des duels, des situations disputées, des cartons. Je suis satisfait de la réaction très forte du groupe après l’égalisation”.

Stade de Reims : Still rendu fou par ses joueurs et… Farioli

L’entraîneur du Stade de Reims, Will Still, était très remonté après la défaite de son équipe à Nice (1-2) dimanche. Au micro de Prime Vidéo, il s’est aussi expliqué sur son altercation avec son homologue niçois, Francesco Farioli : “Il y a de la frustration. Ça me casse les c… Ça me rend fou. Dans l’ensemble, le match était d’un ennui mortel jusqu’au but. C’était un combat tactique qui n’en était pas vraiment un. Il y avait trop de déchet de notre côté pour rendre le match intéressant. À partir du but, on réagit bien. On égalise de façon bien amené mais on commet des maladresses qu’on ne peut pas commettre. Francesco Farioli ? Quand tu marques un but, ne viens pas me narguer parce que j’ai juste envie de te frapper. Quand je célèbre, je le fais de l’autre côté des bancs. J’essaie de rester tranquille parce qu’il y a beaucoup d’émotions. Mais ne vient pas vers chez nous… Je ne trouve pas ça nécessaire. Mais ce n’est qu’un détail, félicitations à lui. Il fait un boulot remarquable”.

SB29 : Roy fier de son coup avec Le Douaron

Eric Roy a eu le nez creux dimanche après-midi à Saint-Symphorien puisqu’il a fait entrer Jérémy Le Douaron à la 59e et que l’attaquant a inscrit l’unique but de la partie quinze minutes plus tard. En conférence de presse, l’entraîneur du SB29 a déclaré : “On a maintenu notre confiance à Jérémy (Le Douaron), je suis content qu’il enchaîne. Deux buts dans la semaine, c’est bien pour lui. Mais toute l’équipe a fait le job, je les félicite, comme cette passe-dé de Kamory (Doumbia). Vingt-cinq points, c’est bien. On avance dans notre objectif de nous maintenir au plus vite. On a réussi à faire la différence dans la deuxième partie du match. On a un bon groupe, tout le monde est concerné”.

Mais aussi…

RC Strasbourg : Vieira pousse un ouf de soulagement

Sur la sellette après la série de huit matches sans victoire, Patrick Vieira a poussé un ouf de soulagement après le succès de Strasbourg sur Le Havre (2-1) dimanche. En conférence de presse, il a déclaré : “C’est une victoire qui nous fait du bien. On avait envie de prendre ces 3 points. Sur les derniers matches qu’on a joué, avec plus d’agressivité et de réussite on aurait pu gagner. Ce soir on a eu la réussite, mais nous sommes aller la chercher. Les joueurs méritent cette victoire”.

MHSC : Estève optimiste pour le maintien

Le jeune défenseur montpelliérain Maxime Estève était satisfait du nul décroché face à Lens (0-0) vendredi. Il pense que son équipe a largement les moyens d’aller chercher le maintien : “Dans la tête, ce 0-0 contre Lens vaut un point et demi. On a des situations et, défensivement, on a été solides ; c’est ça qu’il faut retenir, on a un groupe très soudé, un groupe qui vit très bien, on est tous une bonne bande de potes donc on va s’en sortir tous ensemble et puis on maintiendra le club”.

LOSC : gros clash avec Ounas ?

Avant même le triste match nul entre Clermont et le LOSC, hier en Ligue 1 (0-0), un clash aurait eu lieu avec Adam Ounas. Selon Le Petit Lillois, le ton serait monté entre le staff et le joueur le week-end dernier après Metz. Pour rappel, il avait refusé de partir dans le Golfe l’été dernier pour ne pas compromettre son avenir en sélection. « Il se croit au-dessus de l’institution », lâche une source au compte pro lillois sur X.

Entre Adam Ounas et le staff, le ton serait monté le week-end dernier après Metz. Pour rappel, il avait refusé de partir dans le Golfe l’été dernier pour ne pas compromettre son avenir en sélection.

« Il se croit au-dessus de l’institution » lâche une source à @LePetitLillois. pic.twitter.com/TSqoDHdySy

— SuiveurLillois (@SuiveurLillois) December 10, 2023

Pour résumer

Si But! Football Club traite en premier lieu l’actualité de certaines équipes de l’élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu’il s’est passé aujourd’hui dans l’autre partie – moins médiatique – de la France du football.

Raphaël Nouet

administrator, bbp_keymaster

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *